Questions Fréquentes

Que veut dire « Ostéopathe D.O » ?

D.O est en faite l’abréviation de « Diplômé(e) en ostéopathie ».

Cette appellation est réservée aux ostéopathes qui ont suivis une formation complète et obtenu un diplôme d’ostéopathe validé par le ministère de la santé.

Généralement, les Ostéopathes D.O sont donc des Ostéopathes Exclusifs. C’est-à-dire qu’ils ne sont ni médecins, ni kinésithérapeutes mais qu’ils se consacrent exclusivement à la pratique de l’ostéopathie.

Mon ostéopathe peut-il me prescrire des médicaments contre la douleur ?

Votre Ostéopathe ne peut en aucun cas vous faire de prescription médicale (médicaments examens biologiques, radiologiques…), ni vous faire un arrêt de travail.

L’ostéopathie est une thérapie exclusivement manuelle : votre praticien n’utilisera que ses mains pour agir sur votre corps afin de soigner, voire de prévenir certaines maladies et douleurs.

A partir de quel âge peut-on consulter un ostéopathe et jusqu’à quel âge?

Il n’y a aucune limite d’âge à l’ostéopathie. Celle-ci s’adresse aussi bien aux nourrissons qu’aux personnes âgées.

A noté cependant que les manipulations sur les nouveaux-nés nécessitent une formation particulière. Il faut toujours vérifier auprès de votre ostéopathe qu’il peut prendre en charge votre bébé.

Les actes d’ostéopathie sont-ils remboursés par la sécurité sociale ?

Les soins ostéopathiques ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale ni par la CMU.

Cependant, de plus en plus de complémentaires santé remboursent partiellement ou totalement vos frais de consultations. Une note d’honoraires vous sera délivrée en fin de séance sur demande pour faire valoir vos droits auprès de votre organisme.

Faut-il une prescription médicale pour consulter un ostéopathe ?

Les Ostéopathes sont des praticiens de première intention. C’est-à-dire qu’ils sont habilités à recevoir directement le patient sans prescription médicale préalable. Ils font leur propre diagnostic et décident des traitements ostéopathiques à mettre en œuvre.

Cependant, si vous consultez sur conseil de votre médecin, pensez à apporter vos éventuels examens médicaux et ordonnances des traitements en cours lors de votre consultation.

Quelle est la différence entre un ostéopathe et un kinésithérapeute ?

Kiné, Ostéo,… Certains patients ont parfois du mal à faire la différence .

Les kinésithérapeutes sont des auxiliaires de santé qui interviennent sur prescriptions médicales à la suite d’une blessure, d’un traumatisme ou d’une pathologie. Leurs consultations sont généralement remboursées par la Sécurité sociale. Ils réalisent avec le patient un travail de rééducation du corps par le biais de massages, d’étirements musculaires ou de mobilisations articulaires. Ils ne sont donc pas formé à la manipulation des os et de la colonne vertébrale.

Les ostéopathes sont reconnus par l’Etat depuis 2002 comme praticiens de première intention, il n’est donc pas nécessaire de consulter un médecin préalablement et les consultations ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Ils vont s’intéresser à l’individu dans sa globalité pour rechercher la cause de douleurs ou de dysfonctionnements. Leur but est de rétablir l’équilibre de la structure corporelle (os, muscles et organes). Pour cela ils vont s’appuyer sur des techniques manuelles douces, et parfois même des manipulations.

Un ostéopathe fait-il forcement craquer ?

Le cracking systématique reste une des idées reçues les plus communes sur l’ostéopathie.

En réalité, il existe beaucoup de techniques douces et indolores préférable aux techniques de craquage.